Imperforation des voies lacrymales

 
   
bienvenue
thématique des soins
enseignement dispensé par l'équipe
thèmatique de recherche


information pour les parents des nos patients
Acquisition et maintien des compétences en ORL Pédiatrique - enseignement par visio-conférénce

les videos sont en format Windows Media 10
Lecteur Windows Media 10
ou Real
http://www.real.com

 

Elle est souvent responsable d’errements diagnostiques, parce qu’elle associe habituellement des symptômes rhinologiques (obstruction) et ophtalmologiques (dacryocystite, masse située près du canthus interne).

A l’examen des fosses nasales, la traduction clinique de l’imperforation lacrymale est celle d’une formation kystique indolore, rénitente, dépressible, de couleur bleutée, située sous la partie antérieure du cornet inférieur. Dans les formes volumineuses unilatérales, la masse peut soulever le cornet vers le haut et en dedans, voire même repousser le septum vers la fosse nasale controlatérale et provoquer une obstruction bilatérale. La TDM confirme l’aspect kystique de la masse à laquelle est associée une dilatation du canal lacrymo-nasal et doit également renseigner sur l’intégrité de l’ethmoïde et de la lame criblée pour éliminer d’autres pathologies congénitales.

Le traitement a pour but de perméabiliser la partie distale de la voie lacrymale. Il consiste à marsupialiser le kyste par voie endonasale ce qui entrainera une restauration quasi immédiate des difficultés respiratoires et une guérison rapide de la dacryocystite.

dacryocystite
rhinoscopie antérieure
 
 
retour en haut de page
 
     
     
 

 

 

© marseille 2004 - 2015
web-concept & design
Karen Pinachyan