Rhinite obstructive néonatale

 
   
bienvenue
thématique des soins
enseignement dispensé par l'équipe
thèmatique de recherche


information pour les parents des nos patients
Acquisition et maintien des compétences en ORL Pédiatrique - enseignement par visio-conférénce

les videos sont en format Windows Media 10
Lecteur Windows Media 10
ou Real
http://www.real.com

 

La rhinite obstructive néonatale correspond à une inflammation de la muqueuse nasale d’étiologie peu précise (allergique, bactérienne, médicamenteuse, traumatique, …). Fréquente, on peut remarquer que la date des symptômes qui amènent à consulter se situe dans les premiers mois de vie, durant les mois d’automne et d’hiver, impliquant certainement une étiologie virale.

A l’examen, les fosses nasales sont marquées par un œdème de la muqueuse nasale et des cornets inférieurs qui sont volumineux, jouxtant le septum nasal. Il est impossible de passer une sonde d’aspiration ou le nasofibroscope pour vérifier l’anatomie des fosses nasales. Pourtant, cette rhinite doit être un diagnostic d’élimination vis-à-vis de causes anatomiques comme l’atrésie choanale et l’hypoplasie des orifices piriformes.

Le traitement médical a pour but d’entraîner une vasoconstriction de la muqueuse. L’adrénaline est le seul utilisable chez le nourrisson, soit en aérosols, soit en instillation. Dans les formes rebelles, le calibrage à l’aide de sondes d’intubation peut être une solution d’attente, mais il expose à un risque de lésions iatrogènes de la muqueuse nasale.

 
 
retour en haut de page
 
     
     
 

 

 

© marseille 2004 - 2011
web-concept & design
Karen Pinachyan