Etiologies des tumeurs solides salivaires de la parotide

Tumeurs bénignes (35 %)

- Adénome pléomorphe : le plus fréquent, grand enfant, nature solide, parotidectomie totale, risque de récidive
- Cystadénolymphome (ou tumeur de Warthin) : rare, nature kystique au pôle inférieur de la parotide, parotidectomie partielle

Tumeurs malignes (35 %)

- Tumeur à cellules acineuses : fréquente, enfant, faible malignité, parotidectomie totale
- Tumeur mucoépidermoïde : fréquente, grand enfant, tendance à l’infiltration, parotidectomie totale
- Cylindrome : rare, adolescent, douloureux, infiltre le nerf facial, parotidectomie totale (+/- nerf facial), métastase
- Adénocarcinome : très rare, adolescent
- Sarcomes : fréquent (rhabdomyosarcome, lymphome), jeune enfant, chimiothérapie, récidive