Corrélations bactério-cliniques

Deux corrélations bactério-cliniques sont connues où l’espèce bactérienne impliquée dans l’OMA peut influencer la symptomatologie clinique et le pronostic.

Le syndrome otite-conjonctivite évoque une infection à Haemophilus influenzae, éventuellement sécréteur de bêta-lactamases. La conjonctivite est souvent au premier au plan et les enfants n’ont ni fièvre, ni otalgie dans la moitié des cas.

Les otites fébriles (> 38,5°) et douloureuses correspondent, dans environ 50 % des cas, à une infection à pneumocoque.