Otalgie

 
   
bienvenue
thématique des soins
enseignement dispensé par l'équipe
thèmatique de recherche


information pour les parents des nos patients
Acquisition et maintien des compétences en ORL Pédiatrique - enseignement par visio-conférénce

les videos sont en format Windows Media 10
Lecteur Windows Media 10
ou Real
http://www.real.com

 

L’otalgie est l’expression clinique d’une manifestation douloureuse localisée au niveau de l’oreille. Elle est un symptôme fréquent de consultation qui s’explique par la complexité de l’innervation sensitive de l’oreille et la diversité des mécanismes de la douleur. A ce titre, elle est considérée comme le maître symptôme de la pathologie auriculaire.

A la différence de l’otorrhée et de l’otorragie, elle est souvent difficile à mettre en évidence chez le jeune enfant qui peut l’exprimer par d’autres manifestations telles que des pleurs sans véritable orientation des mains vers les oreilles, une irritabilité (enfant grognon), une prostration, des réveils nocturnes inhabituels. Ici, l’otoscopie sera l’examen capital pour guider la démarche diagnostique, étiologique et donc thérapeutique.

Selon l’origine de l’otalgie, il faut distinguer les otalgies primaires ou intrinsèques, la douleur résultant de conditions pathologiques situées au niveau de l’oreille elle-même, et les otalgies secondaires ou réflexes comme étant la conséquence d’une affection de voisinage (cf tableau).

OTALGIES PRIMAIRES OU INTRINSEQUES
A- Pavillon :    
othémathome chondrite  
B- Conduit auditif externe :    
Bouchon de cérumen et corps étranger Eczéma Otite externe
Mycose Furoncle Tumeur
C- Oreille moyenne et mastoïde :    
Otite aiguë Catarrhe tubaire Myringite (otite phlycténulaire)
Otite chronique Mastoïdite Tumeur
OTALGIES SECONDAIRES OU REFLEXES
A- Cavité buccale (nerfs trijumeau et glosso-pharyngien)    
Eruption dentaire, carie, dents de sagesse Gingivite et gingivo-stomatite (herpétique), aptes  
B- Oropharynx (nerf glosso-pharyngien)    
Angine, pharyngite, phlegmon amygdalien Corps étranger  
C- Cou (nerf sympathique)    
Adénite et adénophlegmon cervical Parotidites virale et bactérienne Thyroïdite (4ème poche)
D- Articulation temporo-mandibulaire (nerf trijumeau)    
Malposition dentaire Bruxisme, mastication excessive (chewing-gum)  
E- Larynx, pharynx, oesophage (nerf pneumogastrique)    
Reflux gastro-oesophagien    
 
 
 
retour en haut de page
 
     
     
 

 

 

© marseille 2004 - 2015
web-concept & design
Karen Pinachyan