bienvenue
thématique des soins
enseignement dispensé par l'équipe
thèmatique de recherche


information pour les parents des nos patients
Acquisition et maintien des compétences en ORL Pédiatrique - enseignement par visio-conférénce

les videos sont en format Windows Media 10
Lecteur Windows Media 10
ou Real
http://www.real.com

 

L’otite séromuqueuse (OSM) correspond à un épanchement liquidien sans inflammation aiguë de la cavité de l’oreille moyenne. Elle est très fréquente, touchant près de 50% des enfants et les deux oreilles dans la majorité des cas.

Bien que d’origine inconnue, on invoque des facteurs favorisants en rapport avec un dysfonctionnement de la trompe d’Eustache (hypertrophie des végétations adénoïdes, mauvaise respiration nasale), des otites moyennes aiguës récentes.

La diminution de l’audition est le signe majeur. Pour l’enfant, tout se passe comme s’il avait en permanence des "boules Quiès" dans les oreilles. Il augmente le volume sonore de la télévision ou de la radio, ne répond pas quand on l’appelle, entend mal au téléphone, confond certains mots et paraît même distrait à l’école, et peut présenter un petit retard de langage.

Les douleurs à l’oreille sont brèves durant quelques minutes ou quelques heures ; elles réveillent l’enfant la nuit mais, bien vite, après un cri, un mouchage ou un bâillement, celui-ci se rendort instantanément. Cela s’explique par le fait que le liquide qui était sous tension dans l’oreille finit par s’écouler spontanément par l’intermédiaire de la trompe d’Eustache. Les douleurs peuvent aussi correspondre à une infection bactérienne du liquide (très souvent à l’occasion d’une rhinopharyngite) et il est difficile de faire la différence avec une otite moyenne aigue.

A l’examen, à l’aide d’un otoscope, le tympan apparaît toujours modifié. Votre médecin peut avoir recours à l’impédancemétrie pour confirmer l’existence du liquide dans l’oreille et à un examen de l’audition pour rechercher une surdité de transmission.

Le pronostic de l’OSM est favorable (c'est à dire qu’elle guérit spontanément) dans 85% des cas, sans séquelle.

En cas de surdité ou de modifications particulières du tympan de votre enfant, votre médecin peut conseiller un traitement chirurgical.

Les aérateurs transtympaniques, appelés aussi "yoyo" ou "diabolo", sont de petits tubes de silicone ou de téflon placés, sous anesthésie générale, dans l’épaisseur du tympan. Leur rôle est de permettre une aération permanente des cavités de l’oreille moyenne, réalisant un "court-circuit" entre le conduit auditif externe et la caisse du tympan. A ce titre, les parents doivent faire très attention que l’eau de baignade ou de rinçage des cheveux ne passe pas dans l’oreille sous peine de risque d’infection et d’écoulement de pus.

Il est aussi utile de vérifier dans ces cas l’état des végétations adénoïdes et de les retirer, si elles sont trop volumineuses.

Quelquefois l’OSM récidive après avoir enlevé les aérateurs : il vaut mieux en replacer des nouveaux que de la laisser évoluer vers le risque des otites chroniques de l’adulte. Enfin, dans des cas exceptionnels, votre médecin pourra vous proposer une mastoidectomie.

 
 
retour en haut de page
 
     
     
 

 

 

© marseille 2004 - 2015
web-concept & design
Karen Pinachyan